• Pyrale pourpre (Pyrausta purpuralis)

     Pyrale pourpre (Pyrausta purpuralis)

     

    La pyrale pourpre (pyrausta purpuralis) est un lépidoptère de la famille des Crambidae.

     

     Pyrale pourpre (Pyrausta purpuralis)

     Pyrale pourpre (Pyrausta purpuralis)

    Pin It

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Mardi 21 Août à 07:37

    Un joli petit papillon que j'ai eu l'occasion de voir une seule fois.

    Bonne journée Brigitte.

    Christian

    2
    Mardi 21 Août à 09:18

    Jolie prise

    JP

    3
    Mardi 21 Août à 11:27

    Chenehutte trèves cunault église St Aubin. L'explication n'est pas sûre "L'intérieur de l'église, dépouillé, a gardé son aspect primitif. Les murs de la nef unique sont décorés de grandes arcades à cintres brisés reposant sur des colonnes. À la croisée du transept, une belle voûte sur trompe amorce une tour carrée surmontée d'une toiture en pavillon. La base du clocher, face à l'entrée, à droite, est ornée d'un grand arc plein cintre à la manière poitevine, atténuant ainsi l'austérité du mur. On remarquera un baptistère en porphyre orné de quatre masques en saillie, dont un à figure humaine avec une barbe taillée en carré à la romaine. Près de la croisée se trouve l'ancien tabernacle, lanterne en pierre blanche de style flamboyant de la fin du <abbr class="abbr" style="color: #222222; font-family: sans-serif; font-size: 14px; border-bottom: 0px; cursor: help; text-decoration-line: none; text-decoration-style: initial;" title="15ᵉ siècle">xve</abbr> siècle. Au fond du transept droit, sous une arcade se trouve le tombeau avec épitaphe et gisant de Robert le Mazcon, seigneur de Trèves et chancelier du roi Charles vii, qui mourut le 2 janvier 1443.

    À l'extérieur, la façade, très simple, est ornée de trois arcs entre deux contreforts d'angle. Sous l'arcade centrale, la porte en plein cintre est décorée de petites dents de scie. Les murs présentent de grandes arcades en cintre brisé qui semblent avoir été ouvertes au <abbr class="abbr" style="border-bottom: 0px; cursor: help; text-decoration-line: none; text-decoration-style: initial;" title="13ᵉ siècle">xiiie</abbr> siècle pour donner peut-être accès à de grandes galeries latérales détruites aujourd'hui. On peut voir encore la trace des petites fenêtres du <abbr class="abbr" style="border-bottom: 0px; cursor: help; text-decoration-line: none; text-decoration-style: initial;" title="11ᵉ siècle">xie</abbr> siècle, celles que l'on voit datent du <abbr class="abbr" style="border-bottom: 0px; cursor: help; text-decoration-line: none; text-decoration-style: initial;" title="19ᵉ siècle">xixe</abbr> siècle. Le clocher-tour est sobre et massif, couronné d'une flèche de pierre de tuffeau du <abbr class="abbr" style="border-bottom: 0px; cursor: help; text-decoration-line: none; text-decoration-style: initial;" title="15ᵉ siècle">xve</abbr> siècle cantonnée de quatre lanternons."

    JP

      • Pestoune
        Mardi 21 Août à 11:45
        Merci JP pour ton explication
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :